top of page

Comment (bien) choisir son casque d'équitation

Dernière mise à jour : 12 juil. 2023




Le casque est à la mode, et tant mieux ! Quand plaisir rime avec sécurité c’est toujours mieux que de risquer de finir écrasé la tête comme un moustique sur un pare-brise, en plein mois de juillet, sur l’autoroute des vacances. Parce que oui, perso, l’écrasement facial pour un peu de liberté capillaire, je ne préfère pas le tenter. Bref. Le casque et à la mode, toujours plus esthétique, toujours plus technique et confortable. Mais parfois c’est un peu compliqué de s’y retrouver parmi cette ribambelle de couvre-chefs. Si l’esthétique est un critère de choix, de nombreux paramètres peuvent rentrer en compte. Je vous délivre donc mes conseils d’ex vendeuse en sellerie pour choisir le casque qui protègera ton minois, tout en t’apportant la classe (yes, les paillettes font sauter plus haut, tu le sais tout aussi bien que moi).


Ce que dit la loi

S’il n’est pas obligatoire de porter un casque dans de nombreux cas, de nombreux centres équestres l’ont rendu obligatoire pour ses licenciés. De plus, certaines assurances ne prennent pas en charge la totalité des frais en cas de chute sans casque. Il est donc souvent obligatoire de porter un casque trois points. Le casque trois point c’est simplement ceux que tu trouves sur le marché actuellement et ils doivent répondre à la norme CEVG1 (fabrication après décembre 2014).

Car auparavant, à l’époque des boomers, la bombe était une simple coque recouverte de velours, possédant un simple élastique pour maintenir un peu près en place ton saladier noir sur la tête…et parfois le saladier n’était même pas retenu par un de ces fameux élastiques…autant dire que c’était juste pour faire genre.

Un casque bien ajusté

Un casque à ta taille c’est un casque où il n’y a pas de vide devant, derrière et sur les côtés. Le casque ne doit pas bouger quand tu bouges la tête de droite à gauche et de haut en bas. Tu peux tapoter aussi sur la visière pour tester la fixité du casque sur la tête.Bien attachée, le casque ne doit pas tomber sur les yeux lorsque tu appuies sur la visière et ne doit surtout pas glisser vers l’arrière et ainsi découvrir le haut du front. Elle doit rester bien en place sur le sommet du crâne. Mais attention, la grosse bande rouge sur le front est souvent synonyme d’un casque trop serré.


La bonne forme pour la bonne tête

Bon tu dois être au courant, toutes nos boites crâniennes n’ont pas la même forme. Et il arrive donc qu’un casque X aille à un cavalier X et que ce même casque n’aille pas à un cavalier Y qui a pourtant le même tour de tête. Il est donc capital d’essayer plusieurs modèles, plusieurs marques avant de se ruer sur un site internet qui vend le dernier casque à la mode, si tu ne l’as pas essayé au préalable en boutique.


Mollette ou pas mollette

Tu peux aujourd’hui trouver des casques à tour de tête réglable et des casques à tour de tête unique. Si le premier est plus adapté aux enfants grâce à sa molette qui permet d'en régler la largeur pour suivre la croissance de l'enfant, le second est davantage utilisé par les cavaliers adultes. Ce type de casque est plus stable et plus confortable lorsqu'il est parfaitement adapté à la tête de la personne qui en a l'usage.


Mousse ou pas mousse 

On voit de plus en plus de casques dotés de mousses interchangeables. Cela te permet de laver régulièrement ton casque (tes cheveux si précieux te diront merci), mais aussi de la changer si elle s’est tassée avec le temps, ou de passer à une taille au-dessus si tu as pris la grosse tête durant les derniers mois. Tu n’auras pas besoin de racheter le casque entier mais juste la mousse…et ton porte-monnaie te dira merci.


Visière simple ou panoramique

Entre la visière simple et le parasol XXL tu as le choix. Si la dernière option te semble peut-être exagérée, saches que dans les régions ensoleillées, la visière large dite « de polo » peut sauver tes mirettes des éblouissements. Et oui, ce n’est pas qu’un style !


Ventilation

N’as-tu jamais eu l’impression de sortir de la douche lorsque tu as enlevé ta superbe bombe C600 made in Decathlon ? Depuis la technicité à évoluée et les marques débordent d’idées pour que ta tête prenne un peu l’air en toute sécurité. La ventilation n’est pas présente sur tous les casques, mais c’est un élément de confort à prendre en considération, qui permet de diminuer les sensations d’échauffement, notamment si tu montes régulièrement, de façon assez intensive.


En fonction de ta discipline

Selon les disciplines, les cavaliers se sont appropriés certains styles de casque. En dressage les visières se font généralement discrètes, les couleurs assez neutre. En CSO c’est la Fashion Week tous les dimanches, ou le grand prix de Diane, au choix. Mais si l’esthétique est une histoire plutôt culturelle, en CCE c’est la technique qui compte. En effet on privilégiera des casques sans visière ou à visière souple. Cela t’évitera de te fracturer le nez avec une visière trop rigide en cas de chute.


Le prix

Petit scoop du jour, les casques les plus chers ne sont pas forcément plus sécuritaires. Plus confortables, plus jolis, oui sans doute. Quel que soit ton budget, l’important reste de trouver celui dans lequel tu te sens bien en termes de sensation et d’esthétique.

Attention à l’astuce de l’achat d’occasion. On est parfois tenté d’acheter le casque dont tout le monde raffole d’occasion, pour éviter de casser son PEL. Mais qui dit occasion, dit que le casque est peut-être endommagé en profondeur, et il ne protègera alors plus ton petit minois correctement. Donc les casques d’occasion, on évite au maximum à moins que la marque garantisse son efficacité après révision…et ça, peu le font.



Zoom sur la marque KASK

J’avais envie de te parler aujourd’hui de la marque KASK. Pas aussi connue par le publique gaulois que ses concurrents Français, cette marque italienne, spécialiste des casques à usage sportif, porte bien son nom. Cycliste, snowboarder, et cavalier ont le choix parmi une large gamme de produits dont le design et la production sont italiens !

Ses particularités : le système KASK FIT qui supporte l'arrière de la tête du cavalier pour assurer un ajustement presque parfait à la tête. Cette fonction a été conçue pour empêcher le casque de glisser vers l'avant au-dessus de la tête dans des moments comme la réception d’un obstacle, ce qui peut entraîner le déplacement de la plupart des casques et le rend moins efficace en cas de chute. Le système KASK Fit est disponible en deux tailles : standard, qui est fourni avec chaque casque KASK à l'achat, et le système Lady Fit qui est plus rembourré et conçu notamment pour les cavalières qui portent des résilles ou une queue de cheval, ce qui est parfois désagréable sous un casque, fait pression et rend le casque moins stable.

Et enfin KASK propose un intérieure multicouche conçu et testé afin de réduire l’énergie absorbée par le crane au cours d’une chute, en réduisant progressivement l’énergie du choc sur plusieurs couches.

Bon tu t’en doutes, KASK te propose de personnaliser entièrement ta bombe. Du strass, du glossy, du chromé…tous tes rêves peuvent devenir réalité. Et niveau hygiène…car bon si tu brilles mais que tu sens le poisson c’est pas la classe, tu peux évidemment laver la petite mousse de ta bombe !


Bref, pour ma part je suis conquise par le design et la technicité de cette marque innovante et sportive, déjà adoptée par un certain Lorenzo De Luca !


A retrouver sur https://www.kask.com

171 vues0 commentaire

Comments


bottom of page