top of page

Hästko : enfin des sous-vêtements pour cavaliers et cavalières

Dernière mise à jour : 12 juil. 2023




Cher cavalier, chère cavalière,


T’est-il déjà arrivé, lors d’une longue balade, de sentir ce tanga disgracieux te rentrer plus ou moins gentiment dans le postérieur, rompant ainsi un peu trop les barrières de l’intimité que vous vous étiez fixées ? Ou as-tu déjà juré de ne plus jamais monter avec ce boxer un peu lâche qui frotte, tient mal en place ces précieux bijoux de famille ? Toujours dans les bijoux de famille, n’as-tu pas eu la sensation que des fois Gérard et Germain, en haut sur ton torse, faisaient du trampoline un peu douloureusement pendant un trot bien cadencé ?


T’est-il arrivé de te réjouir de mettre ce magnifique pantalon Horse Pilote (après 8 mois d’économies) et de te rendre compte que ta magnifique culotte se la jouait show off ?

T’est-il déjà arrivé d’avoir tout simplement mal au derrière, à cause d’irritations, des chocs, après plusieurs chevaux travaillés en une journée ?

Sache, que Hästko ( l’entreprise du cheval si on traduit du suédois) a pensé à toi.

Hästko, c’est la nouvelle marque (Française, cocorico, Haute-Savoyarde, meuhh) dédiée aux cavaliers. Sa promesse : proposer des sous-vêtements confortables pour éviter les petits désagréments intimes liés à la pratique de l’équitation. En somme : plus de mal aux fesses, plus de culotte/slip/tanga dans le sillon inter-fessier qui irrite, plus de trace sous le pantalon et plus de poitrine qui se balade.


C’est au détour du salon de Bordeaux que j’ai rencontré Aurélie et Joséphine, les créatrices de la marque sur leur magnifique stand rose poudré et bleu pétrole, reprenant ainsi les couleurs phares de leurs produits. En plus de découvrir des personnes adorables et passionnées, j’ai découvert un concept qui fait notamment du bien à nos popotins... et j’ai testé !


La brassière No.37

Quelle que soit ta poitrine, il t’est sans doute arrivé de les sentir secoués comme un pommier, eux là-haut. Pour certain(e)s, c’est le pain quotidien d’en souffrir, pour d’autres cela arrive surtout avec le cadeau surprise mensuel. Et dans tous les cas, difficile de trouver une brassière de sport qui fasse bien son job quand on pratique l’équitation.

Pour ma part je suis de la team #poitrinenormale, oscillant vers le 85B/C, et je me suis trouvée directement à l’aise dans la taille S. Tellement à l’aise que si je pouvais ne pas la laver, je la porterais tous les jours tant c’est un chausson pour nénés. Avec elle, pas de sensation d’étouffer, ni cette irrésistible envie de l’ôter en fin de journée. Et à cheval, quel régal ! Gérard et Germain restent sages pendant mes trots assis. Pas de coutures qui irritent, car il n’y en a pas, ou du moins très peu. Pas d’armature qui gêne, et pas de bretelle qui s’enfuit. Avec une conception étudiée pour contrer l’impact du mouvement vertical bien spécifique à la pratique de l’équitation, Gérard et Germain se portent bien grâce à Hästko.


Et pour ce qui est des poitrines plus volumineuses, il faut savoir que la No.37 va jusqu’au bonnet F !


Le Panty N°23 :

Après le chausson pour nénés, voici le chausson pour fessier. En plus d’être tout doux, il est joli et ça je dis oui ! Comme pour la brassière, un minimum de couture, ce qui procure un confort au top et pas de trace sous le pantalon chouchou. Et son truc en plus, est qu’il contient une poche magique qui peut abriter un Riding pad®… c’est de lui dont on va parler maintenant !



Le RidingPad®

Si tu es cycliste, ou que tu connais un cycliste, tu as sans doute déjà remarqué ce renfort en forme de selle au niveau des fessiers. Car les cyclistes, ils ne sont pas si maso que ça (quoique monter le Mont Ventoux je me demande encore si ce n’est pas du masochisme quand même). Mais nous cavaliers, niveau maso on est plutôt bien car on en ressort souvent avec le fessier en feux, un peu maltraité. Et bien le Riding Pad est là pour absorber les chocs !


Il se glisse dans la pocket des sous-vêtements Hästko. Tu peux le mettre juste avant de monter et l’enlever juste après.

Car oui concrètement, pour marcher, j’avouerais qu'au début tu le sens. J'avais comme une impression de serviette un peu pleine...mais on s'y fait au bout de quelques minutes et une fois à cheval, on l’oublie…et il nous fait oublier quelques douleurs ! Car ce petit bout de gel fait finalement beaucoup. J'ai personnellement toujours eu du mal à positionner mon bassin et mon fessier en selle, j'avais peur d'être concreètement assise, car ayant les ischions bien présents, les douleurs arrivent vite. Et pour le coup, les chocs sont bien atténués, j'ai senti ma position s'améliorer, et les allures sautées sont beaucoup moins un calvaire. C'est donc un grand oui pour moi ! 



Pour ces messieurs…

Hästko ne vous oublie pas et a même développé sa gamme masculine.

Alors j’étais mal placée pour la tester mais notre champion nationale Astier Nicolas l’a validée ! Et des stars comme Rodrigo Pessoa aussi...maintenant, à vous d'en juger !





Les valeurs Hästko:



En plus de prendre soin de nos popotins, Hästko s'engage pour la planète et pour nos amis les poneys !




Pour conclure...


Les + :

- Des sous-vêtements innovants qui prennent soin de notre intimité avec efficacité.

- Un design sympa et frais.

- Une marque Cocorico engagée.


Les - :

- La facture qui s'annonce salée pour certaines bourses mais en vue de la qualité, c'est investissement durable!


On ne te promet pas zéro douleurs après une séance de mise en selle mais pour un entrainement régulier voire quotidien, c'est le petit plus qui fait du bien.



Retrouve tous les produits Hästko sur leur site internet.



252 vues0 commentaire

Comments


bottom of page